L’immobilier à Taroudant

L’immobilier à Taroudant est composé de villas construites sur de vastes terrains arborés, d’immeubles récents, de nombreux commerces de proximité. Malgré la crise et la pauvreté de ses infrastructures, Taroudant connaît un essor régulier en termes de démographie et d’offre immobilière. C’est sans doute pour son charme irrésistible et son calme légendaire. Mais aussi pour sa médina typique et ses jardins d’une rare beauté. Celle que l’on se plaît à appeler « la petite Marrakech » attire de plus en plus de résidents étrangers. Construites en pisé, matériau traditionnel naturel composé essentiellement de terre et de paille, les fermes et propriétés alentours sont belles et authentiques, et le décor entre les chaînes de l’Atlas et l’anti-Atlas n’a pas de prix.

A Taroudant, Le terrain nu est en moyenne à partir de 10000 dirhams/m² et les prix des villas en ville commencent à 1 500 000 dirhams/ m². Des prix intéressants, oui, mais la ville est loin de tout. Les côtes atlantiques et leurs magnifiques plages, ainsi que le centre urbain d’Agadir sont loin, et les activités, peu existantes. C’est pour cela que l’immobilier à Taroudant est en perte de vitesse et que les prix sont à la baisse.

Il est dommage d’habiter la région et de ne profiter que rarement de la mer. C’est pour cette raison que Dyar Shemsi a choisi un site magnifique à mi-chemin entre Agadir et Taroudant, où il fait moins chaud en été et plus doux l’hiver, pour y construire de magnifiques villas. En plus de profiter de la vie à L’Orangeraie, les résidents peuvent, quand ils veulent, se rendre et à Agadir ou à Taroudant, au choix : les deux villes ne sont qu’à 30 ou 40 minutes, tout au plus.

Quelques ressources utiles :

http://www.immobilier-franco-berbere.com/blog_et_actualite/taroudant_vs_marrakech.html

http://house.jumia.ma/journal/dans-quelle-ville-faut-il-investir-au-maroc/

Besoin de renseignements ?

Si vous souhaitez davantage d’informations sur L’Orangeraie, n’hésitez pas à nous contacter :