L’immobilier au Maroc

Au Maroc, l’investissement immobilier a le vent en poupe

Acheter sa villa, son appartement, son local commercial, son terrain agricole est à l’heure actuelle un pur plaisir au Maroc, notamment grâce à la stabilité politique et économique et à l’engagement de l’Etat à dynamiser et sécuriser ce secteur. D’autres facteurs tels que la diversité culturelle, la main d’œuvre qualifiée et bon marché, ainsi que l’état d’esprit ouvert et tolérant des habitants, sont également déterminants dans la décision d’achat d’un bien immobilier. Ainsi, de grands capitaux étrangers ont été investis ces dernières années, dans divers projets structurants et novateurs pour le Maroc. Mais pas seulement.

Le Maroc est une destination touristique très prisée par les voyageurs du monde, et notamment européens. De ce fait, nombre de vacanciers ont décidé d’y investir dans une résidence secondaire, et bien souvent, leur choix se porte sur l’appartement. Faute d’informations et de recherche approfondie (ils se contentent des petites annonces et passent à côté de L’Orangeraie, le meilleur rapport qualité-prix de la région). Que les biens à vendre soient neufs ou d’occasion, l’offre immobilière y est très variée et, la plupart du temps, reste plus intéressante qu’en Europe. Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir et Fès viennent en tête des destinations choisies. Le sud est la région qui attire le plus d’investissements du genre, grâce à son climat et son style de vie paisible. Et de plus en plus, les investisseurs préfèrent Agadir à sa grande voisine, Marrakech, car la proximité de l’océan est un atout majeur du sud-ouest marocain, et la vie y est plus paisible.

L’immobilier offre une grande variété de choix aux investisseurs

Studios, appartements, duplexes, villas, maisons, riads, fermes, … Les offres ne manquent pas et les prix sont très attractifs. En plus, le pays est connu pour la diversité de ses régions et la richesse de son patrimoine. Selon les envies, les moyens et les objectifs, la recherche d’un logement principal ou secondaire est aisée, vu le marché et les démarches administratives facilitées. La plus difficile est de choisir l’endroit où vous souhaitez vous installer. Si vous recherchez un air de vacances toute l’année, c’est dans la région d’Agadir qu’il faut déposer vos valises. Les prix sont plus abordables et la vie plus tranquille qu’à Casablanca, Rabat ou Marrakech.

Investir dans l’immobilier au Maroc, c’est investir sur l’avenir

Depuis 2016, la tendance du marché est propice à l’investissement.

Si Casablanca et Marrakech sont les villes les plus chères du royaume, avec un prix moyen de 15 000 dirhams/m2[i] pour un appartement, d’autres villes comme Tanger, Fès et Agadir sont plus attractives, avec un prix moyen avoisinant les 10 000 dirhams/m2 pour un produit similaire.

L’expansion considérable de projets immobiliers encourage les européens et particulièrement les Français à y investir. Jeunes, ils recherchent un bien dont la valeur locative va leur permettre de rentabiliser leur investissement. Plus âgés, ils préparent leur retraite au soleil et gagnent en pouvoir d’achat. Ici, ils peuvent acheter une maison neuve au prix d’un appartement 2ème main ou Essaouira et ses remparts, Tanger et son charme andalous, Marrakech et sa vie trépidante, Casablanca, capitale économique et ville moderne par excellence, Fès, ville impériale, … A chaque destination ses atouts. Pourtant, c’est à Agadir que les Européens préfèrent investir aujourd’hui. Douceur et exotisme sont au rendez-vous de cette destination du sud. Le climat est aussi pour beaucoup : les hivers y sont doux et les étés, tempérés. Pour ne pas souffrir de l’humidité des embruns marins, de plus en plus de résidents décident d’investir à la campagne, à proximité de la ville. Il faut dire que la région est magnifique.

[i] source : http://www.btls.org/villa-marrakech/les-pieges-a-eviter

Besoin de renseignements ?

Si vous souhaitez davantage d’informations sur L’Orangeraie, n’hésitez pas à nous contacter :