Témoignage du mois – Frank et Ghislaine VERMOREL

Frank et Ghislaine VERMOREL sont originaires de France et viennent d’acquérir une villa à L’Orangeraie. Ghislaine nous raconte pourquoi ils ont choisi de vivre dans ce village résidentiel du sud du Maroc.

« Nous avons respectivement 55 et 62 ans. Mon mari est responsable d’atelier dans une entreprise de réparation de poids lourds et voitures et de vente de pièces détachées.

J’étais comptable et je suis à la retraite depuis le 1er juillet de cette année. Mon mari est de la région Lyonnaise et moi, de la région du Bugey. Nous sommes tous deux nés en France et habitons en France. Nous avons une fille de 40 ans et une petite fille de 7 ans.

Nous sommes venus pour la première fois au Maroc au mois de Mars de cette année et avons trouvé le climat agréable et les gens très sympathiques.

Nous avons découvert L’Orangeraie sur Internet par hasard, en cherchant une maison à acheter au Maroc. Et nous avons trouvé le concept agréable, avec de jolies villas et un cadre de vie sympathique pour passer des vacances tranquilles.

Notre premier contact a été avec Sofia, la responsable commerciale, qui tout de suite a été très charmante avec nous, au téléphone et aussi par mail. Elle nous a beaucoup aidés dans le processus d’achat et notre rencontre au Maroc avec elle a été très chaleureuse. Nous sommes ravis de ce contact.

Nous avons choisi un bien au Maroc pour la proximité avec la France, le climat tempéré, le coût de la vie pas trop élevée et la facilité de la langue, car ici tout le monde ou presque parle français. Nous avons vu d’autres projets également mais sans intérêt pour nous.

Pour l’instant, nous prévoyons de venir deux ou trois semaines par an à L’Orangeraie, mon mari n’étant pas encore à la retraite. Plus tard, nous viendrons plus souvent. Entre temps, nous souhaitons mettre notre villa en gestion locative avec l’aide de Luc et Lysiane, prestataires sur place, très agréables également.

Nous sommes contents de notre investissement. Notre prochain séjour est prévu en septembre, nous avons hâte d’y être ! »



Laisser un commentaire